Teaser Trio EDF

Trio EDF Festival interceltique

Festival L'Air du Temps de Lignières

Chanteurs, conteurs, musiciens, artistes en un mot, nous sommes en quête depuis les années 70 d'une définition de notre identité bretonne, éloignée du nationalisme destructeur, ouverte au bi, voire au trilinguisme, et qui correspondrait à notre Trio.

Après Kan Tri, Tri Men puis Kan Tri Men, après Route 66 voici donc le deuxième tome d'une deuxième trilogie :

Route 29. « Si tu ne sais pas où tu vas, essaie de savoir d'où tu viens » : en ces temps troublés, nous mettons en pratique cette maxime célèbre en nous retournant vers nos sources, nos fondamentaux. Nous tournons depuis toujours autour de notre centre qui est le Finistère, un concentré de Bretagne, mais il ne s'agit pas là de s'admirer le nombril ou de glorifier notre beauté.

Il s'agit juste de dire : ici, j'ai planté mes pieds, pour pouvoir aller plus loin, ailleurs, « Mon pays c'est l'univers, l'univers ça commence là où je suis » (Mon pays). Des Monts d'Arrée à Ouessant, un pays ce n'est pas seulement un territoire, c'est aussi et d'abord un espace de rêve où les humains peuvent se réaliser et envisager un avenir.

C'est affirmer qu'on est d'ici pour pouvoir accueillir ceux qui sont d'ailleurs et et échanger avec eux. C'est pourquoi ce répertoire est à la fois festif, poétique et intérieur, car c'est dans la fête que font les échanges entre les hommes, et c'est dans la poésie que se nichent les rêves et ces émotions qui sinon ne verraient peut être jamais le jour.