Depuis les hautes terres brumeuses de l'Arrée, le chemin de mes rêves me mène aux confins de la basse mer.

Là-bas, au large, les cargos découpent l'horizon, une mouette plane doucement dans l'air chargé de sel.

Assis sur un rocher, dans l'odeur forte du goémon, je m'imagine à la barre de ce voilier qui danse sur les vagues...